La Romana

Au tournant des années 1970, on entreprend de mettre en valeur une ressource inestimable : les magnifiques plages qui s’étendent aux limites de La Romana. Aussi se mit-on à rénover l’hôtel La Romana, alors situé en périphérie de la ville, qui se transforma en un gigantesque complexe hôtelier, la Casa de Campo, dont le luxe n’a désormais pas son pareil ailleurs au pays.


Bayahibe À la fois modeste et charmant, Bayahibe se présente comme un hameau de pêcheurs composé de simples maisons de bois. Les visiteurs s’y rendent surtout pour profiter de sa superbe plage de sable fin. Sur une plage voisine de Bayahibe, de luxueux complexes hôteliers d’envergure ont été construits.

Boca Chica Haut lieu du tourisme, tant pour les Dominicains que pour les étrangers, Boca Chica se présente comme une petite ville typiquement dominicaine, généralement envahie par une foule bruyante venue y festoyer. Elle possède un attrait digne de mention : sa plage, soit une longue bande de sable blanc caressée par les eaux cristallines et turquoise de la mer des Caraïbes.

Le village compte en outre une foule d’excellents restaurants et d’hôtels très confortables (casino, centres de sports nautiques, discothèques).
La côte sud-est de la République dominicaine, allant de Boca Chica à Bayahibe, est baignée par les eaux miroitantes de la mer des Caraïbes, et l’on y rencontre une végétation parfois verdoyante où se succèdent palmeraies et champs de canne à sucre.