Puerto Vallarta et Nayarit

Puerto Vallarta

 

La ville de Puerto Vallarta est située sur la côte pacifique de l’État de Jalisco, au Mexique.

Puerto Vallarta réserve de belles émotions à ceux qui arpentent ses rues et qui profitent de ses plages. La meilleure façon de découvrir l’éblouissante cité balnéaire du Pacifique est encore de se laisser aller au rythme de sa vie quotidienne, en flânant dans ses rues, en fouinant dans l’une des magnifiques galeries de la ville, en visitant un musée, voire en se laissant choir paresseusement sur l’une de ses nombreuses plages.

Même si la Puerto Vallarta d’une autre époque devait avoir très certainement le charme d’un éden, les élans répétés des constructeurs hôteliers ne l’ont pas enlaidie au point de la rendre inintéressante. La cité balnéaire a conservé, même une fois restaurée, ses vieux quartiers au coeur de la ville, et, hormis d’inévitables erreurs architecturales en bordure de la mer, le développement hôtelier moderne s’est fait la plupart du temps hors du centre-ville.

El Malecón, long trottoir en bord de mer, se prête merveilleusement bien à la promenade langoureuse. Les visiteurs y croisent plusieurs sculptures contemporaines et un amphithéâtre en plein air, près des célèbres Arcades où se déroulent toutes sortes d’activités et de manifestations culturelles. Le malecón s’anime à l’heure du coucher du soleil; c’est en effet à cet endroit que la fin du jour se veut la plus éblouissante et même la plus flamboyante.

La plus fréquentée des plages de Puerto Vallarta demeure celle de Los Muertos ou Playa del Sol, son nom officiel. La plage, qui fait face à la majestueuse Bahía de Banderas, offre un site exceptionnel. Populaire et animée, elle s’étend de part et d’autre de la jetée et est longée par de nombreux restaurants et hôtels.

La zone hôtelière, dans la partie nord de Puerto Vallarta, regroupe plusieurs hôtels. Ces établissements hôteliers ont été construits sur les plages de Las Glorias et Los Tules, la zone s’étalant jusqu’au Terminal Maritima.

La grandiose plage de Destiladeras est sans doute l’une des plus belles de la région. Ses vagues, tantôt régulières et tantôt fortes, favorisent la pratique du surf.

La Marina Vallarta est l’un des plus beaux ports de plaisance du Mexique et sans doute l’un des plus fréquentés par les amateurs de navigation.

Il y a de parfaits couchers de soleil, explosions d’orange et de violet sur les baies; de parfaites vagues qui courent vers la rive en boucles régulières et inchangées pour le bonheur des surfeurs locaux. Là, vous pourriez très bien trouver de parfaites crevettes, pêchées et préparées par des gens qui ont parfait leurs méthodes de cuisson pendant des siècles.

 

 

 Nayarit

 

Tout le long des plages isolées et bordées par la jungle de la côte Pacifique mexicaine, tout semble tendre vers la perfection.

Mais si elle était jadis isolée, la côte de l’État de Nayarit ne passe plus inaperçue: l’année dernière, le gouvernement mexicain l’a rebaptisée «Riviera Nayarit», dans l’espoir d’y attirer plus de touristes. Des milliers d’Américains et de Canadiens à la recherche d’une résidence secondaire ont également découvert cette parfaite étendue qui s’offre à eux comme un paradis abordable.

La Riviera Nayarit s’étend sur environ 161km, de Puerto Vallarta, au sud, au village de pêcheurs de San Blas, au nord. Entre les deux, des centaines de plages isolées, des villages de pêcheurs pittoresques et des oasis pour touristes qui deviendront bientôt très en demande.

 

Puerto Vallarta est aussi reconnue comme l’une des capitales culinaires du Mexique. Or, tandis que la ville propose plusieurs restaurants haut de gamme encensés par la critique, nous avons trouvé les meilleurs plats dans les modestes «taquerias» des petites rues. Au Taco Loco de Felipe, à deux coins de rue de la promenade, nous avons dégusté un des repas les plus mémorables du voyage: des burritos aux crevettes remplis de vinaigrette crémeuse, de morceaux de mangue et de chair de crabe.