La Barbade

Île ensoleillée de toute beauté, la Barbade s’entoure de 100 km de plages qu’une verte campagne borde de ses champs et plantations. Du côté de la mer des Caraïbes, avec ses récifs de corail multicolores, les eaux turquoise caressent des étendues de sable opalin. Et sur l’Atlantique, hautes vagues et forts vents s’offrent aux surfeurs du monde entier.

Les Bajans ont fait de leur île un endroit charmant et animé avec leur histoire, leur musique, leurs établissements hôteliers, leurs restaurants gastronomiques et leurs activités de plein air.

L’artère principale de Bridgetown est Broad Street : c’est là que se concentrent un grand nombre de magasins, notamment pour les touristes qui pourront profiter de produits détaxés. C’est par cette rue qu’on accède au National Heroes Square, où trône la statue de Lord Horatio Nelson, un jeune lieutenant de la marine britannique qui était considéré par les habitants comme le protecteur de l’île. En face de la place se dressent les Parliament Buildings, un ensemble de deux bâtiments de style victorien qui abritent l’Assemblée et le Sénat. Un peu plus loin, sur St. Michael’s Row, s’élève la cathédrale St. Michael. Construite originellement en bois au XVIIe siècle, elle fut ravagée à deux reprises par des tempêtes. Sa structure actuelle en pierre de corail date du XIXe siècle. La Synagogue de Bridgetown est l’une des plus anciennes synagogues de l’hémisphère Ouest et s’entoure d’un cimetière où sont inhumés les premiers colons juifs de la Barbade. Au sud de la capitale, dans la paroisse St. Michael, à quelques minutes par la route, une ancienne prison, la St. Ann’s Garrison, abrite le Barbados Museum, qui présente différentes collections retraçant l’histoire et la vie de l’île.

L’intérieur de l’île cache de nombreux trésors naturels. Juchée à 250 m d’altitude, l’ancienne plantation Richmond, située dans la paroisse St. Joseph, a été reconvertie en Flower Forest, qui est non seulement un jardin botanique, mais aussi un des plus beaux endroits de l’île. Près de Welchman Hall, dans la paroisse St. Thomas, la Harrison’s Cave attire beaucoup de monde dans les entrailles de la terre avec ses phénomènes géologiques typiques. L’Orchid World, situé à Groves, dans la paroisse St. George, est un incontournable pour tout botaniste en herbe, car ce merveilleux jardin renferme la plus grande collection d’orchidées de toutes les Antilles. Jardin tropical sous la houlette du Barbados National Trust, Welchman Hall Gully, non loin de Welchman Hall, dans la paroisse St. Thomas, protège des espèces indigènes, propres à l’île.

En 1655, la Barbade produisait déjà des milliers de litres de rhum. Mount Gay Rum Tour & Gift Shop, juste au nord de Bridgetown, à Brandons, dans la paroisse St. Michael, lève le voile sur les mystères de ce célèbre alcool qu’est le rhum, avec, entre autres, une exposition d’équipements anciens et nouveaux et un documentaire sur la fabrication de cette eau-de-vie; la boutique vend du rhum et d’autres souvenirs. La fabrique même, qu’il est possible de visiter sur réservation, se trouve au nord de l’île, dans la paroisse St. Lucy.

Au sud-est de l’île, à Sunbury, dans la paroisse St. Philip, se trouve la Sunbury Plantation House, une maison de plantation historique datant du XVIIe siècle, avec antiquités, documents d’archives et une collection de voitures hippomobiles; un restaurant gastronomique s’y trouve. Au nord-est de l’île, à Bathsheba, dans la paroisse St. Joseph cette fois, s’étendent les Andromeda Botanic Gardens, un merveilleux jardin aménagé sur un site tout aussi merveilleux. Aussi au nord-est de l’île, dans la paroisse St. Peter, s’élève, sur la Cherry Tree Hill, la St. Nicholas Abbey, qui n’est pas une abbaye mais plutôt une ancienne maison de plantation à l’architecture de style jacobien, et encore aujourd’hui entourée de canne à sucre.

Plages populaires de la côte ouest où les eaux sont calmes, Brighton Beach, Brandon’s Beach, Paradise Beach, Paynes Bay et Mullins Beach se trouvent au nord de Bridgetown, alors qu’au sud de la capitale, sur la côte sud, s’étendent Casuarina Beach, Silver Sands Beach et Sandy Beach. Au sud-est de l’île, Crane Beach est une des plus belles plages de  la Barbade, avec Bottom Bay, un peu plus haut sur la côte. Quant aux surfeurs, ils se dirigent plutôt vers l’océan Atlantique, à Morgan Lewis Beach, au nord-est de l’île, mais aussi vers la pointe sud de l’île, dans les environs de Silver Sands Beach.

Les aires protégées sont nombreuses en Barbade, avec le Folkestone Marine Park, la Barbados Wildlife Reserve et la Grenade Hall Forest & Signal Station, entre autres. Au nord de l’île, dans la paroisse St. Peter, se trouve, perché sur une colline, le Farley Hill National Park, qui tire son nom d’une demeure du XIXe siècle aujourd’hui en ruine.

Quand le soleil se couche sur la Barbade, la vie nocturne, intense et variée, prend la relève. Et il y en a pour tous les goûts : depuis les dîners-spectacles à grand déploiement et les intrigants soupers « meurtre et mystère », en passant par les croisières romantiques et les repas gastronomiques, jusqu’aux cabarets chics et aux boîtes de nuit survoltées.

L’île de la Barbade, au sud-est de l’arc des Antilles, côtoie l’océan Atlantique à l’est et la mer des Caraïbes à l’ouest. D’une superficie de 430 km2, elle compte près de 300 000 habitants. Bridgetown, la capitale, située au sud-ouest de l’île, abrite une population d’environ 100 000 personnes. Les Bajans, nom que se sont donné les insulaires, sont on ne peut plus chaleureux et souriants.